L
a mèche de cheveux blancs concerne la présence des cheveux et des poils blancs au visage et au corps. Il s’agit d’une sorte de décoloration acquise du poil qui peut-être s’apparaît à un moment donné pendant la vie d’un être humain. Ce phénomène préoccupe surtout ceux qui sont atteints d’albinisme (maladie auto-immune) ainsi que ceux qui ont certains poils ou cheveux blancs partiellement. La mèche de cheveux blancs a des impacts négatifs sur leur psychologie à cause de ses liens au vieillissement.

Les traitements possibles de la mèche de cheveux blancs

    Jusqu’à nos jours, les scientifiques ont essayé à appliquer des diverses approches thérapeutiques à la mèche de cheveux blancs mais malheureusement sans succès. Les approches les plus connues sont les suivantes:

  • l’épilation au laser
  • les radiofréquences
  • le procédé à la cire


    Le défaut des approches ci-dessus est que les cheveux blancs ne disposent pas de mélanine et alors leur éradication par laser n’est pas possible. En plus, ni le procédé à la cire, ni la méthode de radiofréquences se résultent un effet durable. En revanche, l’éradication des follicules pileux par l’appareil punch, utilisé à la méthode de la greffe des cheveux FUE, est une approche qui peut traiter efficacement ce problème.

Débarrassez-vous des mèches de cheveux blancs et gris par la technique révolutionnaire FUE utilisée à la greffe au poinçon.

    Le transfert individuel des follicules pileux, ou autrement appelée FUE (extraction des unités folliculaires) est un processus peu invasif et traumatique qui s’est appliquée actuellement à l’extraction et la transplantation des follicules pileux pendant le processus de la greffe des cheveux. Ce processus est réalisé par un punch, c’est-à-dire, un appareil, ayant un diamètre très petit, qui semble à un stylo. Le punch est utilisé à la transplantation des cheveux, des barbes et des sourcils. Grâce à notre haute expérience au punch, on l’applique aussi à la mèche de cheveux blancs et aux personnes atteintes qui veulent se débarrasser durablement des cheveux et des poils blancs et gris, au visage et au corps.

L’étude sur la mèche de cheveux blancs

    Avant de commencer à appliquer, dans l’Advanced Hair Clinics, la méthode FUE en tant que technique d’éradication de la mèche de cheveux blancs, le chirurgien plastique Dr Anastassios Vekris, en tant que responsable scientifique de la clinique, a réalisé une étude, à laquelle ils participaient 32 patients (24 femmes, 8 hommes) âgés en moyenne de 51 ans et ayant le phototype de la peau I-IV. Dans 15 de ces cas, on applique la technique FUE à leur visage, aux 9, dans la région des barbes, dans 5 cas, à la gorge et dans 3 derniers cas dans la région de bikini. Nous visions à démontrer l’efficacité de cette méthode et à examiner la possibilité de la repousse des poils, 3 mois après le traitement.

    Tous les participants sont atteints de mèche de cheveux blancs. L’appareil punch, utilisé à l’extraction des cheveux blancs, était de  0.75-0.9mm de diamètre. Celui du diamètre le plus petit, il a été utilisé au visage, tandis que le plus grand a été utilisé au corps. A l’aide du punch, le médecin a procédé à l’éradication de tout le follicule pileux. Après une semaine, dans un premier temps, et après 3 mois dans un deuxième temps, à l’aide du matériel photographique, on a estimé les effets.

Les effets de l’application de FUE à la mèche de cheveux blancs

    Parmi les 32, au total, participants à l’étude qu’on a réalisée dans l’Advanced Hair Clinics, les 18 ont présenté un effet intégré après une séance seulement, c’est-à-dire, il n’y avait pas de repousse des cheveux blancs. Les conséquences indésirables apparues contiennent l’hémorragie très limitée pendant l’extraction (à 5 patients, ce qui représente 15.6%), des  ecchymoses (à 4 patients, ce qui représente 12.5%). On n’a pas observé de contamination/infection ni des conséquences indésirables permanentes comme des cicatrices ou de dyschromie locale. Le point principal est que la majorité des patients (28 sur 32) se déclaraient tout à fait satisfaits, à un taux de 87.5%.  Dans environ la moitié de cas (56,25%), il y avait la nécessité de plus de 1 séance afin de l’éradication de la mèche de cheveux blancs.

Etude de cas FUE sur Leucotrichia

Χρειάστηκε 2η συνεδρία

Ασθενείς με παρενέργειες

Συνολική ικανοποίηση

Άμεσο αποτέλεσμα



    Par conséquent, après cette étude, on comprend que l’extraction des follicules pileux blancs par la méthode FUE, efface significativement le problème. En plus, un autre avantage de cette technique est l’absence des conséquences indésirables et des cicatrices. Toutefois, il convient de noter que tous les patients-participants à l’étude étaient caucasiens (appartenant à la race blanche). La méthode n’est pas encore appliquée, par nous, aux gens de peau noir.

    En toute circonstance, il est important que l’atteint de mèche de cheveux blancs choisisse un chirurgien plastique très spécialisé, qui connaît bien la méthode FUE, qui pourra répondre aux attentes du patient et qui contribuera à l’absence des conséquences indésirables comme par exemple les cicatrices. Cette étude, sur la contribution de la technique FUE et l’utilisation du punch comme un moyen du traitement de la mèche de cheveux blancs, a été présentée par le responsable scientifique de l’Advanced Hair Clinics, Dr Anastassios Vekris, à la 22e conférence scientifique annuelle d’ISHRS, qui s’est tenue du 8 au 11 octobre 2014, à Kuala Lumpur en Malaisie.